Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2023


    2023 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre - Octobre - Novembre -

29/07/23 Djilali Bedrani, titré sur 3000m steeple !

Ce week-end, ce sont les championnats de France d'athlétisme à Albi. Seulement trois ans après, la capitale tarnaise remet donc le couvert et obtient l'aval de la FFA. C'est dire la confiance que l'on met dans le club tarnais pour mettre en place de tels événements. Aussi le gratin national est-il bien présent en quête le plus souvent d'un ticket pour les Mondiaux dans trois semaines en Hongrie, voire d'un minima pour les JO de Paris l'année prochaine. On a pu donc voir la suprématie de Marion Trappe sur 5000m et la régalade de Jimmy Gressier toujours sur cette distance. Côté local, c'est surtout Djilali Bédrani qui a brillé avec son troisième titre sur 3000m steeple. La journée du samedi a été marquée à la fois par la grosse chaleur de l'après-midi avec des températures avoisinant les 35°C à l'ombre et par le fort vent qui n'a pas permis d'homologuer bon nombre de "grosses" performances comme les 13''01 au 110m haies.... 

Retrouvez tous les résultats des Frances LA et aussi quelques photos de Kris ICI et quelques mots de Djilali LA


(30/07/2023)

23/07/2023 Chaude soirée à Avezan !

Pour aminer la fin d’après-midi de la fête locale, le foyer organise depuis plusieurs années une course pédestre, format trail court, nommée « Trail dé Lomagno ». Pour la 18ème édition, presque 60 coureurs ont pris le départ à 19h pétantes. La température de 28° avec une légère brise, idéal donc pour dépenser quelques calories. Pour une première le scratch masculin est arrivé ensemble. En effet à un carrefour ils ont quittés le parcours balisé pour effectuer quelques centaines de mètres de plus pour revenir sur le circuit balisé ; et ils ont décidé de finir ensemble. En 47’31 Geoffroy Duval (ENSAM76), Julien Lacomme de Montestruc et Pierre Duran, licencié à Oxygène32 ont passé la ligne main dans la main. Chez les filles Marjorie Filhos de Tracks Athlé l’Isle-Jourdain finit les 10,5kms en 57’23, suivie par Jessica Warg de l’Astarac Fond Club en 1h01’56. Patricia Bertuzzi du Running Club Elusate complète le podium en 1h05’42. Un repas préparé par Vincent, Pascal et leur équipe a été servi à partir de 21h30. Roger, le chef d’orchestre de cette manifestation vous invite pour l’Avezanise en février 2024.

Retrouvez les résultats d'Avezan en rubrique "résultats". Texte et photo Défi Gersois.

 


(23/07/2023)

23/07/23 Marvejols-Mende ou un demi-siècle de légende !

Et voilà ! Nous y sommes. Cela fait donc cinquante ans qu'existe la légendaire Marvejols-Mende. Comme le temps passe vite. On a bien cru, il y a quelques années, après la 40ème édition, qu'elle allait peut-être mourir doucement avec le nombre des inscrits qui diminuait mais c'était sans compter sur la ténacité et surtout la passion de quelques personnes. Et notamment un certain Jean-Claude Moulin que l'on ne présente plus. Le célèbre moustachu était le plus ému des hommes en donnant le départ du côté de Marvejols en ce dimanche matin. C'est la cinquantième fois qu'il le faisait. Vous imaginez ? Avec Marvejols-Mende, on remonte toute l'histoire du hors-stade tricolore. Ce n'est peut-pas la plus âgée des courses mais c'est là certainement que le hors-stade a débuté. D'abord en opposition à la FFA, cette épreuve mythique a ouvert toutes les portes. Et tout devint possible... Les autres courses, le trail plus tard. Bref c'est là où tout a vraiment débuté. Il y aurait des milliers d'anecdotes à raconter et d'ailleurs Jean-Claude a écrit cette année un ouvrage pour tout relater. Un vrai pavé à se procurer absolument. Cette année donc, ils furent quasi 4000. Un peu comme à la belle époque. Un tel anniversaire, ça ne se rate pas en effet. Et le plus rapide du jour fut Michaël Gras. Avec un chrono de 1h12', il;échoue à une petite minute du record de l'épreuve mais surtout il entre dans la légende en étant un des rares français à avoir jamais remporté cette course mythique. Et pour le 50ème anniversaire, c'est vrai que ça marque les esprits. Il est allé au bout du bout, en réussissant à revenir sur le Kenyan, Joseph Koech, dans les derniers hectomètres de la montée du Chabrits et en réussissant à s'imposer au sprint. Incroyable moment pour celui qui n'habite pas si loin de la Lozère ! Chez les féminines, c'est l'Ethiopienne Negasa Chaltu qui l'emporte après avoir pris la tête dans la dernière descente.


 Retrouvez les photos et vidéos dans la foulée er les résultats ICI

Les photos :

La course vue par Rémy

 

Les  vidéos :

Interview de Jean-Claude Moulin

Interview de Mickaël Gras

Quand Mickaël revient en tête

Dans la descente du Goudard


(22/07/2023)

16/07/23 Beau record du côté de Garganvillar !

Ce fut « Terrides » du côté de Garganvillar et dans le magnifique parc du Château de Terrides. Du soleil, beaucoup de coureurs, du niveau … Garganvillar a réussi sa 5ème édition. Les parcours étaient nickels : exigeant  sur le 22, roulant avec des passages sélectifs sur le 13.  Sur le 22km Vincent POCZEKAJLO l’emporte en 1h35, suivi de Théo VAISSIERES à Presque 2’ et François BEYART à 4’. Chez les filles Laetitia Marty de la Team BINOUZE en 2h10 laissait Amélie DESMARAIS à 10’ et Julie RUIZ à 15’. Sur le 13 km une bataille terrible sur le superbe parcours de TERRIDES … El Habib ZOUBERT l’emporte en 53’56 à presque 15km/h de moyenne : époustouflant. L’incroyable et prometteur Jules PENCHE (cadet) à 20’’ ne lui a laissé aucun répit et Mohamed IDRISSA à 24’’ complète le podium. Florence GUILLAUMA habituée des podiums l’emporte chez les filles, suivie d’Elodie GEROSA et Elodie GUILLAUME. Et puis place à l’ambiance avec l’éclade et le repas à l’ombre des marronniers  centenaires pour les 180 coureurs et bénévoles. Du rafraichissement autour de la buvette de Fanou et Tra Lu.

 

Retrouvez les résultats du Trail des Terrides en rubrique "résultats" et des photos ICI et LA


(19/07/2023)

16/07/23 A Bellamy, la dent d'Orlu !

Le Trail de la Dent d'Orlu est un peu à part dans le calendrier des courses régional. D'une part, il y a ce côté mythique qui plane au-dessus de l'épreuve. La Dent, on la voit de loin dans la vallée et c'est toujours particulier de la gravir. Cela reste une arrivée au sommet et il y en a pas tant que ça. Ensuite parce que cela fait des années et des années qu'elle est bien ancrée dans le paysage local. Quelques décennies même et la plupart du temps, ce sont des champions reconnus qui inscrivent leur nom au palmarès. Enfin elle est toujours resté très conviviale presque intimiste. C'est bien rare si il y a eu plus de 100 coureurs au départ. Cette année, ils furent donc environ 75 à avoir pris un dossard. On retiendra donc que ça a envoyé sévère en tête avec un Benjamin Bellamy remonté comme un jeune après sa deuxième place la semaine d'avant aux Trois Seigneurs. Il l'emporte face au jeune Will Juillaget. Chez les féminines, c'est Marion Rouvier qui gagne et on retrouve Solenne Guathier à quelques minutes derrière. En relais, c'est la paire Mathieu Bonrepaux, Murielle Legrand qui est allée la plus vite. Tout le monde pouvait se retrouver ensuite pour la remise des prix devant le traditionnel pot de l'amitié !


Retrouvez les résultats du Trail de la Dent d'Orlu en rubrique "résultats" et des photos de JC ICI


(16/07/2023)

15/07/23 L'Ultra Sud Canigou dans la chaleur !

Ce n'est un secret pour personne, il fait chaud actuellement en France. Un peu partout et peut-être plus encore dans le bassin méditerranéen durant ce week-end. Aussi l'Ultra Sud Canigou, pour sa deuxième édition, n'a pas été épargné. Un bon 35°C à l'ombre au meilleur de la journée. On vous laisse imaginer au soleil dans les portions caillouteuses et dégagés du magnifique parcours de 70 km. Bref un peu comme l'an dernier, diront certains. Ils furent pourtant pas loin de 150, entre solo et duo, à avoir choisi cette sublime épreuve pour s'en mettre plein les yeux à la mi-juillet. Les passages, par exemple, à Lamanère, point le plus au sud de la France continentale, aux tours de Cabrenç (ancien château du roi de Cabernç du 11ème siècle), ou au Conjurador à Serralongue (édifice servant à conjurer le mauvais sort) ont marqué les esprits. Sans parler des points de vue à couper le souffle, soit sur le massif du Canigou, soit sur la Méditerranée. Marc Villa, en vrai passionné, a réussi à proposer quelque chose d'unique. A vivre au moins une fois dans sa vie de traileur. Côté résultat, on a longtemps cru que Floren Ghirard allait l'emporter mais c'était sans compter sur une grosse défaillance en fin de course. Il finira finalement quatrième et c'est bien Pierre Zanolin qui l'emporte en 8h53', quelques minutes juste devant Julien Delgard. En féminines, Laétitia Seignovert a été impériale... Mais Mon Dieu que cet Ultra est sauvage et unique !

 

Retrouvez les résultats de l'Ultra Sud Canigou ICI et des photos de Celia ICI


(15/07/2023)

08/07/23 L'Atriman, le triathlon extrême !

L'Altriman n'a pas d'équivalent en France. Et peut-être même dans le monde. L'Atriman ce n'est pas juste un ironman avec des distances monstrueuses comme ses 3,8km dans l'eau froide du lac des Angles dans les Pyrénées, ses 194 km de vélo à l'assaut de quelques cols mythiques (5300m de D+!) et ses 42km et 1000m de D+ de course à pied. Non. L'Altriman c'est surtout une grande aventure humaine avec son lot de souffrances, de détresse et d'émotions. Avec ces larmes plein les yeux de ceux qui sont allés au bout du bout pour franchir cette ligne d'arrivée incroyable. L'Altriman, c'est en quelque sorte l'épreuve ultime. Ici pas de chichis, pas de points à aller chercher, pas de circuit à intégrer, non, juste des hommes avec des rêves plein la tête face à leur destinée. L'humilité pour défier la montagne. Et toujours cette même question qui revient sans cesse comme une litanie : "vais-je réussir?" Aussi le parcours proposé est juste gigantesque, magnifique mais sans aucun temps de repos. Les descentes sont sinueuses, périlleuses, les montées interminables et la chaleur de plus en plus étouffante au fil de la journée. A travers l'Aude, l'Ariège et donc les PO, les triathlètes ont le temps de se refaire le fil de toute leur vie et plutôt deux fois qu'une. L'Altriman, c'est aussi le défi d'une vie. Le premier Thomas Lemaitre finit en 12h20'. La première Hanna Tamoudi en 16h18'. Et les derniers sont allés jusqu'au bout de la nuit. Avant 2h du mat de toutes façons. Une journée à jamais inoubliable. Des émotions et des images plein la tête et le corps !


Retrouvez les résultats de l'Atriman sur "www.chronoweb.com" et quelques photos ICI et quelques petites vidéos LA


(09/07/2023)

09/07/23 Duel au sommet à la Courbière !

Le Trail de la Courbière, aussi connu sous le nom du Pic des Trois Seigneurs, a connu un beau petit succès en ce dimanche très chaud de début juillet. Et ce malgré la concurrence assez forte du Luchon Aneto Trail pas si loin... Toute l'équipe de Nicolas Baulu était en tout cas dans les starting block pour accueillir près de 500 participants répartis sur trois distances au menu. Sans parler des marcheurs bien sûr. Le grand parcours de 35km qui monte jusqu'au Pic reste un morceau de choix avec une vue assez incroyable. On retiendra donc que c'est sur cette épreuve que la bagarre fut ardue entre Benjamin Bellamy, l'enfant du pays, et Sébastien Capus, le roi des cimes. Et au final, Seb a fait parler sa fougue sur les derniers kilomètres pour aller quérir la victoire en 4h10'. Chez les féminines, Carlotta Finn a été impériale. Et puis on notera aussi que Michel Rabat, avec son camion plein de fruits, l'emporte sur le 11km sans souci. Sophie Pourcel, en famille, gagne chez les dames...


Retrouvez les résultats du Trail de la Corubière en rubrique "résultats" et des petites vidéos ICI et LA et aussi ICI des photos de JC LA et d'Afum LA


(09/07/2023)

08/07/23 Grosse chaleur au Luchon Aneto Trail !

Le Luchon Aneto Trail, appelé communément le LAT, est devenu en une dizaine d'années seulement une vraie classique du calendrier régional. Le trail qui marque le début de l'été dans les Pyrénées. Aussi très rapidement le quota maximum des dossards est atteint. Et souvent, c'est la valse des échanges de dossards le mois précédent l'épreuve entre ceux qui sont blessés et qui ne peuvent s'y rendre et ceux qui recherchent le premier sésame jusqu'au dernier moment. C'est donc un long et grand week-end qui se déroule du côté de Luchon avec toute une série d'expérience possible. Entre l'ultra lat de 85km, la Kbour de 21km ou les très recherchés 40 Oô et Venasque. Sans parler des challenges où on peut tout simplement doubler deux distances dans le week-end. Mais cette année la chaleur a aussi joué les premiers rôles et il fallait vraiment être courageux pour aller au bout de certaines épreuves. On aura pu noter quelques grandes défaillances. Côté résultats, sans entrer dans tout le détail de toutes les distances, on notera que sur l'Oo c'est Pierre Cornet qui aura finalement le dernier mot après une énorme bataille face à Guillaume Tiphène. Mais bien sûr, le grand vainqueur du jour c'est Maxime Cazajous qui remporte donc l'Ultra de 85km, quelques années après son premier succès ici même. Le champion béarnais qui avait mis quelques mois sa carrière sportive entre parenthèse cause "travaux" semble revenir doucement à son meilleur niveau ! Aurélie Bertrand remporte l'Ultra en féminines...


Retrouvez les résultats du Luchon Aneto Trail en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée


Les photos :

Petite sélection de Cricri

La petite sélection de Cricri du dimanche

Les amis de Gery

Quelques photos de Laurent


Les vidéos :

Le départ  Du côté de Superbagnères  SUr la Venasque

Départ N°1  Départ N°2  Départ N°3  Départ N°4  Départ N°5 Départ N°6

 


(06/07/2023)

Le numéro spécial sur la Corrida de Toulouse !

Et voici déjà le numéro spécial de la Corrida Crédit Agricole Toulouse 31 pour se replonger dans l'ambiance avec plein de vidéos et albums photos intégrées. Il faut juste cliquer sur la Une ci-dessous.

 


(03/07/2023)